Accueil > Musique > The Asteroids Galaxy Tour

The Asteroids Galaxy Tour

previewneversCela faisait très longtemps que je n’avais pas vu un clip intéressant en tombant sur M6 en pleine nuit. Elle est loin l’époque de « L’alternative » ou des soirées thématiques de la petite chaine qui monte. Plus guère de Musique chez M6 désormais et les derniers espaces sont peuplés de clips de rescapés des jeux du cirque locaux et de transsexuels peroxydés qui connaissent visiblement mieux la carrière tabloïdesque de Lady Gaga que la discographie de Jimi Hendrix. La hype est à l’électro-rock, les groupes se succédant avec plus ou moins de succès et de raison. Pour situer la musique à la mode chez les Branchés dont il est ici question, il suffit de penser au Grand Journal de Canal+ ou à une pub iPod. Limpide non ?

Je dois avouer que dans le tas, y a des trucs qui me plaisent bien. Les filles ont souvent une voix particulière, bien bitchy, très peste, détachée, arrogante et terriblement sexuelle. Il y avait eu notamment les Ting Tings et leur hit « Shut Up And Let Me Go » :

the-ting-tingsAprès la blonde Kate White, c’est une autre blonde, Mette Lindberg, qui provoque un certain émoi chez moi (500 millions de Chinois). C’est donc sur son groupe que je suis tombé l’autre nuit, The Asteroids Galaxy Tour, formation danoise composée de 5 zikos (basse, cuivres, claviers, guitare, batterie) au service de la demoiselle. Comme les Ting Tings, et sans album dans les bacs, un de leurs titres servira d’habillage sonore pour une pub iPod, « Around The Bend » :

Un petit bonbon acidulé, complètement kitch et rétro mais au refrain ô combien accrocheur (‘culé d’sa mère, je l’ai eu dans le crâne pendant 3 jours… ceci dit c’était plutôt moins difficile à vivre que quand c’était « Dis-Moi » des BB Brunes). J’arriverais presque à pardonner le raton-laveur crevé sur la tête de Mette, elle me met de bonne humeur cette emmerdeuse.
Jusqu’ici, seul un EP 3 titres (autant dire un maxi) est dispo sur iTunes, avec « Around The Bend » bien sur mais aussi « Push The Envelope » (plus électro dans le son mais plus rock de branleur dans la voix) et « Sattelite » (titre plus planant, porté par des nappes psychédéliques et un refrain 90’s que ne renierait pas Santigold).

En se débrouillant un peu, on se peut retrouver 4 autres titres en écoute sur leur MySpace, cohérent avec leur univers mais parfois surprenant dans les formes obtenues :

– « AGT Hero« , petit morceau surprenant, comme si Vanessa Paradis chantait sur une guitare sèche et des cuivres soul :

– « Bad Fever« , melting pot musical habile et décomplexé :

– « Golden Age« , résolument cabaret et rétro, ludique et bon enfant :

– « The Sun Ain’t Shining No More » et son hommage à « I Heard It Through The Grapevine« , Nancy Sinatra et pas mal d’autres où on imagine très bien Mette en mini-jupe à carreaux et socquettes blanches retrouver les jocks du lycée au diner du coin pour boire un milk shake vanille :

Petite compile des titres de The Asteroids Galaxy Tour qui circulent, 25 minutes pour découvrir l’univers bien barré de ces Danois. Bien efficace en soirée avec les copaings en attendant de voir ce que donnera leur premier album, « Fruit« , qui dort sortir cette année : http://sharebee.com/a0a38dbb

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :