Accueil > Musique, Rap français > Le renouveau ?

Le renouveau ?

l_aeaaab2836fb4291a6612a1eeb242c36

JR Okrom, Black Mesrimes, Maska, Lefa, Maitre Gims, Adams Diallo, Doomam's, ? et L.I.O.

Un comparse vient de me souffler comment faire pour mettre un petit player mp3 sur les pages de ce blog (alors que comme un bon gros boulet, je galérais salement) donc j’ai envie, à la manière d’Ikki ou Jean Grey) de faire revivre ces pages de leurs cendres, depuis trop longtemps abandonnées sur le rebord d’une cheminée poussiéreuse.

Big up Dreyf :
Dreyf
Mes Super-Héros” (feat. Nakk) (issu de l’album “Same Player Shoot Again Vol.1 : Un Nouvel Espoir“)

Finalement, je me suis dit que dire du mal, ça prend du temps. Parce qu’il faut le faire bien dans l’argumentation comme dans la mauvaise foi et qu’on trouve jamais rien à redire quand quelqu’un dit “ça défonce” alors qu’on a le droit au cortège de bien-pensants dès qu’on dit “ça pue“. Pourtant, ça relève de la même gymnastique mentale, le principe est exactement le même mais, comme d’hab, c’est plus facile de se cacher derrière la tolérance que de faire avancer le débat (et ce n’est pas cet autre comparse qui me contredira).

Bon tout ça pour dire que finalement, je vais AUSSI dire du bien de trucs ici, un vrai renouveau (qui ravira les 2 personnes qui ont lu les 4 bulletins postés jusqu’ici). Et cette transition vous est offerte par Transition Magazine, je vais commencer par dire du bien d’un groupe de rap parisien, un paquet de loustiques qui ont franchement l’air d’aimer ce qu’ils font et dont on dit qu’ils sont doués, Sexion d’Assaut :

J’aurais bien aimé écrire un truc aussi cool qu’Anthokady sur l’Abcdrduson mais comme il l’a déjà fait, je vais me borner à dire qu’il a bien raison (et qu’il écrit bien ce con) quand il chronique l’album du 3ème Prototype « Le Renouveau », groupe principal du crew Sexion d’Assaut. Et pourtant, je partais avec un sacré mauvais a priori contre ce groupe, sans avoir écouté j’ironisais déjà en disant que leur album allait probablement s’appeler « Nuit de Cristal » (heureusement, ils n’ont rien sorti le 8 novembre) et qu’on savait la chemise brune revenue au gout du jour mais que fopadéconékanmême.

Et puis je suis tombé sur cette vidéo :

Ah ben merde, ça existe encore des mecs qui aiment rapper, qui savent rapper et qu’on connaissait pas ? Des mecs qui ont l’air de s’éclater, qui rappent avec le sourire (big up Black M), qui ont du flow, une personnalité, des textes et une énergie qui me rappelle ma douce jeunesse. Nan parce que ces derniers mois, le buzz du « milieu » s’était surtout porté sur ce genre de choses :

Truand 2 La Galère (vendeurs émérites des puces de Clignancourt) VS les Noëlistes (adolescents complexés qui squattent les pires forums du monde, ceux de jeuxvideo.com)… Je vous laisse chercher sur Dailymotion, y a de quoi faire et pas un pour rattraper l’autre.

Menzo (Fonky Family)

Menzo (Fonky Family)

Mieux vaut parler de Sexion d’Assaut ! Forcément, dans un crew de 8 personnes, y a forcément un « Menzo » (terme couramment utilisé pour déterminer une chèvre, expression née à Paris dans les années 90 après que la Fonky Family ait décidé que des oreilles autres que phocéennes aient à subir leur rap). Là, c’est pas que certains soient profondément mauvais, c’est juste que de simple rappeur lambda, ils ont à tenir la comparaison au sein même de leur groupe, chose peu évidente vues les personnalités. Alors on va être désagréable une bonne fois et on passe à autre chose : Doomam’s est surement le plus juste techniquement, sa voix rocailleuse et son accent forcé ne sont malheureusement pas compensé par ses textes, Maska est épuisant de prêchi-prêcha (faudra qu’on m’explique si ça sert à quelqu’un d’ailleurs les « j’ai fait des conneries, fais pas les mêmes petit » quand c’est dit par un rappeur lambda, je demande ça en toute bonne foi) et JR Okrom, qui pourtant est appréciable pour son coté rentre-dedans a tendance à devenir abrutissant à rester bloquer sur le même schéma de rimes. Quant à Ballistick (dont parle Anthokady dans son article), je ne me souviens pas l’avoir entendu rapper.

Maitre Gims, Maska, Adams Diallo & Black Mesrimes

Maitre Gims, Maska, Adams Diallo & Black Mesrimes

Alors je suis sur que Maska, Doomam’s et JR Okrom ont leurs fans mais ils n’ont pas ce petit quelque chose que les autres ont : la fraicheur, l’envie de s’amuser, de mettre à l’amende, de développer leur personnalité dans leur rap. Pour être honnête, c’est la première fois que je ressens ça depuis bien longtemps, peut être même pour la première fois depuis les années 2000. Ce coté crew, freestyle (pas radio mais vidéo du coup), technique, hyper productif, un peu arrogant mais à la hauteur de leurs qualités, c’est une cure de jouvence en barre et ce même si tout n’est pas exempt de défaut (je relèverais comme Anthokady l’obsession de certains pour l’homosexualité, j’ai encore la candeur de croire que ça n’est plus un problème, j’oublie toujours).

Maitre Gim’s (maitrise, charisme, style, fond, forme, humour, technicité, sens du refrain, un café, l’addition), même à 30% a plié la moitié de la production rap de ces dernières années en un morceau :

Maitre Gim’s « 30% »

Quand il pose avec Black M (M pour Mesrimes, forcément), sacrée alchimie entre l’homme au sourire et l’homme aux lunettes :

Maitre Gim’s & Black M « De Quoi Tu M’parles »

Et les deux derniers, non des moindres. Lefa la fougue et la technique, Adams Diallo l’expérience et le charisme :

Adams Diallo & Lefa « Où Sont Les Kickeurs »

L'écrasement de tête (2009)

L'écrasement de tête (2009)

Les trois morceaux sont issus des “Chroniques du 75“, compile gratos mis en ligne par le groupe sur son blog et regroupant les meilleus des freestyles qu’ils mettaient en écoute chaque fois. Sur le même blog, il y a aussi toutes les vidéos qui ont fait naitre le buzz (à juste titre), ça vaut le détour.
Leur album “L’écrasement De Tête” (tout un programme) doit sortir début avril, y a plus qu’à espérer que l’horrible pochette justifie l’adage selon laquelle on ne juge pas un livre à sa couverture.

Premier extrait de l’album, le hautement sympathique “T’es Bête Ou Quoi ?” :

Publicités
  1. Auditrice 77
    13 juillet 2009 à 8:26

    Très juste ton article! a+

  2. MEHMOUD
    21 juin 2010 à 10:41

    Trop HELLontre mesquine le point d’A !! Sexion d’assaut tkt :p . onparcon’interogatitre mesquine le point d’interoation:/

    • Proctologue
      22 juin 2010 à 11:41

      Mais c’est super ce que tu racontes dis moi.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :